Entretien vidéo Reemind

Poste à l’étranger, éloignement géographique, contexte d’urgence ou agendas irréconciliables… les recruteurs ont le plus souvent recours aux entretiens vidéo pour des raisons pratiques, mais aussi parfois culturelles. L’entretien vidéo peut compléter les entretiens en face à face, pour faire un focus sur certains aspects du poste, comme un call amélioré.

Ainsi, ce format d’entretien intervient régulièrement dans les étapes d’un processus de recrutement.

A première vue, un entretien d’embauche en visioconférence peut sembler plus « détendu » qu’en face-à-face. En fait, il requiert sur le fond la même réflexion préalable que pour un entretien classique. Sur la forme, il nécessite également une petite préparation spécifique. En effet, être à l’aise devant un écran est parfois plus compliqué qu’on ne le croit.

Voici 5 conseils essentiels pour le réussir.

Vérifiez votre équipement AVANT L’ENTRETIEN VIDÉO

La technologie est imprévisible, c’est un genre de leçon d’humilité même aujourd’hui. Quelle que soit la solution choisie, vous avez 75% de chances que, pile au moment de l’entretien, quelqu’un ait débranché le Wi-fi ou que votre PC propose une mise à jour. Préalablement à votre entretien, il est donc essentiel de vérifier tous les paramètres : téléchargement de l’outil (si nécessaire), qualité de la vidéo, niveau audio, test micro, vitesse de chargement et connexion Wi-Fi.

En ce qui concerne l’outil, que ce soit Skype, Hangout, Facetime, Whereby ou toute autre plateforme vidéo, chaque recruteur a ses petites préférences, et chaque solution ses subtilités. Réfléchissez à celle que vous préférez, car les recruteurs vous proposeront parfois de choisir.

Ainsi, il est fortement recommandé d’effectuer ces ajustements à l’avance pour éviter les imprévus techniques qui pourraient vous déstabiliser, ou vous faire perdre votre calme durant l’entretien. Ne pas être préparé peut renvoyer une image négative à votre interlocuteur, qui pourrait légitimement relever un manque d’anticipation (il n’a pas non plus à subir vos désagréments techniques).

Notre conseil : 10-15 minutes avant l’entretien vidéo, refaites un nouveau test pour parer à tout contretemps.

Maîtrisez votre environnement

L’environnement pour votre entretien vidéo doit être dénué de toute perturbation visuelle ou sonore. Choisissez un lieu et le moment de la journée où vous serez isolé des bruits externes (bruits de fond, circulation, téléphone…). Prévenez vos proches si vous êtes chez vous, et fermez la salle si vous êtes sur votre lieu de travail. Si vous devez le faire à l’extérieur, préférez aux cafés les bars ou les lounges d’hôtels, plus calmes.

Soignez votre attitude et votre tenue

Lors d’un entretien vidéo, les recruteurs auront les mêmes attentes que pour un rendez-vous physique. Que l’entretien ait lieu dans un environnement familier tel que le confort de votre maison, ou une salle de réunion sur votre lieu de travail, comportez-vous comme si vous vous rencontriez en face-à-face. Soignez autant votre attitude que votre tenue vestimentaire. Evitez les accessoires ou les attributs qui pourraient provoquer des reflets ou être trop proéminents dans le cadrage de la vidéo.
Un flux vidéo transmet à la fois votre expression corporelle et le son de votre voix. Ainsi, la cadence et l’intonation de votre voix sont importantes. Ralentissez légèrement votre débit, respectez les silences et fournissez des réponses de manière claires et concises.

Conseil pratique : Vérifiez votre arrière plan avant l’entretien, en évitant les fenêtres qui font un effet de contre-jour. Pendant l’entretien pensez à ouvrir votre fenêtre vidéo pour vérifier votre posture et votre arrière-plan.

Maintenez un contact visuel DURANT L’entretien video

Il faut regarder l’objectif de la caméra, et non l’écran, pour avoir le bon cadrage et ainsi établir un contact visuel avec votre interlocuteur. Comme il est difficile de maintenir le regard sur la caméra et non sur les yeux que vous voyez à l’écran, un peu de pratique vous permettra de vous en souvenir quand vous serez au cœur de l’action.

Soignez la fin de l’entretien vidéo

Mettre fin à un entretien vidéo peut être abrupt, car il n’y a pas la convivialité du « small talk » quand votre interlocuteur vous raccompagne, ni de la poignée de main. Ainsi les dernières secondes comptent, et plus encore que dans un entretien face-à-face, réitérez votre motivation pour le poste, et remerciez cordialement votre interlocuteur.

Une fois l’entretien terminé, assurez-vous que vous pouvez quitter la conversation et que la vidéo est effectivement coupée!  😉

Vous avez été convaincant ? Envoyez-nous vos conseils et vos astuces

Published on 15 octobre 2019